Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA ZEUZERE DE L’OLIVIER

C’est un papillon ravageur dont l’adulte femelle mesure 50 à 60mm d’envergure. Le mâle est plus petit. Les ailes sont blanches tachetées d’un bleu métallique.

Biologie, symptômes et dégâts 

L’œuf mesure 1 mm. Il est jaune clair à saumon.

La larve est de couleur jaune vif. Elle mesure 50 à 60mm de long. 

Les plantes hôtes sont nombreuses: Olivier, Pommier, Poirier, Prunier, Cerisier, Cognassier, Cassissier, Groseillier, agrumes, Vigne, Chênes, Hêtre, Tilleul... 

L’adulte ne s’alimente pas: sa vie dure 8 à 10 jours. La fécondité est de 1000 œufs déposés dans les anfractuosités des arbres, ou dans le sol.

L’œuf a une durée de vie de 7 à 23 jours.

La larve est une chenille qui reste groupée dans un cocon. Elle le quitte pour pénétrer dans les brindilles et les jeunes rameaux, puis les charpentières et le tronc dans lesquels elle creuse des galeries ascendantes sous l’écorce puis dans le bois.

Les orifices d’entrée des chenilles sont le siège d’écoulements de sève. 

Il y a une génération par an dans le Midi et deux dans le Nord du pays.

Les adultes sont visibles de début juin à fin août.

Au printemps, la larve fore sa galerie uniquement dans le bois et souvent au centre du rameau.

La nymphose s’effectue d’avril à juillet. 

Ce ravageur est l’un des plus importants dans les vergers d’Olivier : sur jeunes arbres, une seule larve suffit à le tuer. Les arbres âgés souffrent particulièrement en année et terrain secs. 

Méthode culturale 

Les arbres vigoureux résistent mieux aux attaques : arroser et fumer convenablement le verger. 

Méthode biologique 

Favoriser la présence de prédateurs tels que les fourmis, les oiseaux divers ou certains Hyménoptères. Pour cela il est possible d'installer des nichoirs ou encore un hotel à insectes.
Il faut éliminer les chenilles soit en introduisant un fil de fer dans la galerie soit en taillant les arbres atteints. 

Il est possible d’utiliser le piégeage sexuel (avec des phéromones) des papillons males de juin à août.

L’utilisation d'un insecticide biologique à base de bacillus thuringiensis sur les jeunes larves est une autre option.

Enfin, il vous est possible de procéder à un curage manuel des rameaux à l'aide d'un fil de fer pour éliminer les larves gourmandes. Après cette opération, utiliser impérativement un mastic arboricole.

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur olivier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié. 

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.