Diagnosis card

Fiche diagnostic

Le puceron noir des Agrumes

L’adulte ailé virginipare mesure 3 mm. Il est de couleur brun noirâtre avec cornicules noires. L’adulte aptère (sans ailes) virginipare a la même couleur mais mesure 2mm.

Biologie, symptômes et dégâts

Cosmopolite, ce ravageur est présent partout sur agrumes. Dans les zones tropicales, il est polyphage et attaque le théier, le caféier, le manguier, l’anonier, notamment.

Sous climat méditerranéen, l’espèce est monophage et ne s’attaque qu’aux agrumes. Les adultes stridulent par frottement de leurs épines tibiales sur les stries de l’abdomen.

Les individus sexués sont inconnus dans la nature. Chaque femelle donne naissance à 60 larves en moyenne.Les colonies se développent à la face inférieure des feuilles. Le développement de ce ravageur est optimum à des températures se situant entre 20 et 25°C. Les basses températures hivernales ainsi que les fortes températures estivales (>30°C) le ralentissent. Une trentaine de générations annuelles se succèdent et se superposent.

Le puceron noir suce la sève et affaiblit considérablement les organes attaqués. Au printemps, il peut provoquer la coulure des fleurs. L’abondant miellat qu’il produit attire les fourmis et entraîne le développement de la fumagine.

Comment éliminer les pucerons des agrumes ?

Méthode culturale

Eviter les excès d’azote.

Méthode de prophylaxie et mesure préventive

Une application d’huiles blanches en hiver est efficace et ne met pas en péril la faune auxiliaire du verger.

Méthode biologique

Laisser s’installer les insectes auxiliaires gros consommateurs de pucerons au printemps et en été (chrysopes, coccinelles, syrphes, de nombreux hyménoptères, punaises).

Les fourmis favorisent le développement des pucerons : les tenir à distance par la pose d’un collier couvert de glu.

Utiliser des décoctions de tanaisie ou de purin d’ortie dilué.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur agrumes et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

 

Maladies similaires

- La mineuse des agrumes

- Comment lutter contre les cochenilles des agrumes ?

Fiches associées