Diagnosis card

Fiche diagnostic

LE PUCERON VERT DU POIS

C’est un insecte ravageur dont l’adulte mesure environ 2 à 3 mm de long, de couleur vert clair ou rose selon la souche, queue longue. Les plantes hôtes sont les Légumineuses sauvages et cultivées notamment le Sainfoin, la Luzerne, le Lotier...

Biologie, symptômes et dégâts 

La larve est semblable à l’adulte mais sans queue. 

L’œuf d’hiver éclôt très précocement, en février.

La Fondatrice se nourrit alors de Légumineuses pérennes, par exemple la luzerne, et donne naissance à des individus qui vont coloniser d’autres Légumineuses.

Sur luzerne, à partir du mois de septembre, il y a des densités de pucerons très élevées qui précèdent ainsi l’apparition des individus sexués, sans ailes, qui vont être à l’origine des œufs d’hiver. 

Les espèces pérennes de légumineuses permettent l’infestation des espèces annuelles. 

Les pullulations causées par des conditions climatiques chaudes et sèches, provoquent le jaunissement des feuilles, des pertes de récolte importantes et peuvent être à l’origine de la transmission de plusieurs viroses. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Après récolte, détruire au plus vite les parties aériennes pour éviter la dissémination. 

Méthodes biologiques 

Laisser s’installer les insectes auxiliaires gros consommateurs de pucerons au printemps et en été (chrysopes, coccinelles, syrphes, hyménoptères, punaises). Afin de favoriser leur présence dans votre jardin, il est possible d’y installer un hôtel à insectes. Certains de ces auxiliaires sont aussi disponibles dans le commerce.

Ne pas hésiter à utiliser des pulvérisations de solutions à base de savon noir ou de purin de fougère ou de macération de feuilles de rhubarbe. Renouveler le traitement à 8 jours d’intervalle. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit aphicide homologué, autorisé sur pois et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.*

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées