Diagnosis card

Fiche diagnostic

Le puceron vert non migrant du pommier

L’adulte aptère (sans ailes) mesure 1,5 à 2 mm, il est ovoïde, assez globuleux, de couleur verte.

Biologie, symptômes et dégâts

L’adulte ailé a le thorax noir et l’abdomen vert à jaunâtre. L’œuf jaune verdâtre devient noir avec le temps. Ce puceron effectue son cycle sur un seul type de plantes hôtes : pommier, poirier plus rarement, néflier cognassier, aubépine...

L’œuf d’hiver éclôt au débourrement et donne naissance à une femelle fondatrice aptère parthénogénétique vivipare. De nombreuses générations peuvent se succéder du printemps à l’automne.

En avril, apparaissent des formes ailées qui se dispersent.

A l’automne, des femelles ovipares  ailées et des mâles aptères apparaissent. Après accouplement, l’œuf est pondu.en grand groupes, au sommet des tiges de l’année, de préférence.

Sous l’action des piqûres des fondatrices et de leur descendance, les feuilles du pommier se crispent fortement, et s’enroulent. Ces ravageurs produisent un abondant miellat qui favorise le développement de fumagine.

Méthode culturale

Eviter les excès d’azote.

Méthode de prophylaxie et mesure préventive

Une application d’huile paraffinique en hiver est efficace contre les œufs d’hiver présents sur l’écorce et  ne met pas en péril la faune auxiliaire du verger.

Méthodes biologiques

Laisser s’installer les insectes auxiliaires gros consommateurs de pucerons au printemps et en été (chrysopes, coccinelles, syrphes, de nombreux hyménoptères, punaises). Afin de favoriser leur présence dans votre jardin, il est possible d’y installer un hôtel à insectes.

Les fourmis favorisent le développement des pucerons : les tenir à distance par la pose d’un collier couvert de glu.

Utiliser des décoctions de tanaisie ou de purin d’ortie dilué.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit aphicide homologué, autorisé sur pommier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées