Diagnosis card

Fiche diagnostic

Les mégachiles du rosier

Elles sont souvent qualifiées d'abeilles « coupeuses de feuilles » car chez les mégachiles, de nombreuses espèces ont un instinct qui les pousse à découper des fragments réguliers, ovales ou arrondis de certaines feuilles ou fleurs pour construire le nid.

Biologie, symptômes et dégâts

Les découpes servent à façonner le nid dans lesquelles elles déposeront leurs œufs... alors que d'autres genres d'abeilles mâchent simplement les feuilles ou des pétales pour en faire une sorte de « papier mâché » utilisé pour la construction du nid dans lequel elles déposeront leurs œufs.

Certaines espèces du genre Megachile coupent de manière si nette des feuilles ou des pétales que celles-ci donnent l'impression d'avoir été poinçonnées. Ces abeilles sont de tailles, formes et couleurs variées, mais souvent velues et dotées de fortes mandibules.

Les dégâts de ces abeilles sont insignifiants, en tous cas limités et sont d'ordre esthétique sur le feuillage des rosiers. Ces insectes découpent le bord du limbe des folioles des rosiers de lignées modernes et rarement des arbustes du type rugosa; les limbes des folioles révèlent des ouvertures circulaires ou semi-circulaires très caractéristiques. Cela n'affecte généralement ni la croissance ni la floraison.

Mesures prophylaxiques et méthodes préventives

Favoriser les « hôtels » à insectes colonisés par certaines mégachiles.

Lutte chimique

Il est inutile d'intervenir d'autant que ces abeilles solitaires participent activement à la pollinisation.

Fiches associées