Diagnosis card

Fiche diagnostic

Les pucerons du thuya

De la famille des homoptères, les pucerons s’attaquent pratiquement à toutes les cultures. Ces ravageurs vivent en colonie, s’agglutinant en masses. Ils peuvent être noirs, verts, cendrés, jaunes. Ils sucent la sève des plantes qu’ils envahissent et l’affa

Biologie, symptômes et dégâts

Certaines espèces sont des agents vecteurs de maladies à virus ou à mycoplasme.

Nombreuses sont celles qui rejettent un liquide excrémentiel sucré ou miellat qui favorise le développement de divers champignons : les fumagines. Leur salive toxique peut provoquer des boursouflures sur les feuilles. Leur cycle est évolutif et varie selon les espèces.

Dessèchement des pousses en raison des piqûres de cet insecte piqueurs-suceurs (pucerons d’assez grande taille). Le miellat produit par les insectes se dépose sur la plante et favorise le développement d’une sorte de suie noire, appelée fumagine (maladie liée à un champignon).

Méthode biologique

Il est important de favoriser l’installation d’espèces prédatrices de pucerons, notamment les coccinelles. Installez un hôtel à insecte pour favoriser leur présence et ainsi traiter cette maladie du thuya.

Lutte chimique

Il existe de nombreux insecticides vendus sur le marché. Vous pouvez utiliser un produit en cas d’infestation importante ou si vous observez un dépérissement généralisé de votre plante. Quoi qu’il en soit, utiliser un produit homologué, autorisé et portant la mention « Emploi autorisé dans les jardins ». Renseignez-vous dans un magasin spécialisé auprès d’un conseiller certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées