Diagnosis card

Fiche diagnostic

cochenille traitement

Les cochenilles sur palmier

La cochenille, qu'elle soit farineuse ou à carapace, est un insecte suceur qui se nourrit de la sève de la plante qu'elle envahit rapidement si l'on n'y prend pas garde. La larve est minuscule.

Biologie, Symptômes et dégâts

L'apparition de ce parasite est due à un air ambiant trop sec et trop chaud. La cochenille, quelle qu'elle soit, se révèle presque invisible au début de l'attaque, car elle est bien cachée dans les recoins formés par la base des feuilles et du stipe.

Les premiers symptômes sont l'apparition de gouttes d'un miellat visqueux et transparent, ou encore un léger dépôt farineux blanc. A long terme, si l'on ne fait rien, elle occasionne des dégâts sur le palmier qui en devient infesté, l'affaiblit et le rend encore plus vulnérable à tout autre agression. Il faut donc s'en débarrasser absolument.
De fortes attaques peuvent entrainer la mort de la plante, notamment chez de jeunes sujets.

Dans un premier temps, on peu se contenter d'enlever la cochenille solitaire manuellement, mais si l'invasion se confirme, il faut envisager une des méthodes ci-dessous.

Mesures prophylaxiques et méthodes préventives

Comment traiter un palmier malade ?

- Mettre les palmiers dehors pendant une pluie d’été.
- En appartement, favoriser l’hygrométrie de l’air et selon les cas, brumisez le feuillage régulièrement.
- Veillez à maintenir la température de la pièce où sont les palmiers à 20°C maximum pendant la période hivernale. Une température supérieure contribuera au dessèchement de l’air et à la baisse de l’hygrométrie, ce qui favorisera le développement des cochenilles et autres ravageurs (acariens…).

Méthode biologique

- Il est possible de produire soit même un anti-cochenille naturel et efficace comme ceci, dans 1/2 litre d'eau, on mélange 2 cuillères à soupe d'alcool à 70° et 2 cuillères à dessert de liquide vaisselle, le tout dans un pulvérisateur. Il est en général nécessaire de renouveler le traitement à plusieurs reprises.
- Passer au pinceau une huile végétale sur les parties infestées
- Favoriser l’installation des auxiliaires (chrysopes, guêpes parasites et coccinelles Cryptolaemus, Chilocorus). Pour cela, vous pouvez installer un hôtel à insectes dans votre jardin.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur palmier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées