Actualités

C’est la reprise… Sans oublier celle du jardin ! Le Calendrier du Jardinier - Septembre

Retour à la réalité… Le mois de septembre rime avec "reprise" :.. Celles du travail, de l’école et du jardin. Après l’été, il est temps de remettre de l’ordre dans la maison… Et dans notre espace extérieur. Les travaux ne manquent pas ; il reste encore des récoltes !

Plante d’intérieur

Les increvables !

Au retour des vacances, la plupart d’entre nous vont décider de renouveler les plantes d’intérieur, ou simplement apporter un peu de nouveauté. Et pour cela, rien de mieux que les « increvables » ! Elles sont quelques-unes à tenir en toutes les situations, même si le jardinier oublie un ou deux arrosages… On les connait, elles sont souvent présentes dans nos appartements, justement parce qu’elles sont … Increvables ! C’est le cas des Sansevieria, autrement appelés ‘langue de belle-mère’, des Ficus Elastica (le caoutchouc), du Scheffléra… N’oublions pas le Chlorophytum, le Spathiphyllum et toutes les cactées avec leurs formes et leurs graphismes de toutes les envies de déco !

Rien que de l’eau…

Même les plantes les plus solides ont manqué d’eau pendant l’été. Pour les remettre en état, il faut arroser, bien sûr, mais aussi apporter quelques soins. Le rempotage a lieu traditionnellement au printemps, mais si la plante parait en petite forme, il est urgent d’agir. Optez pour un nouveau terreau ‘plante d’intérieur’. Ce terreau neuf va restituer ses oligo-éléments et absorber au mieux l’eau dont la plante a besoin. Si vous ne pratiquez pas un rempotage complet, remplacez alors uniquement le terreau de la surface du pot. Cette action appelée : surfaçage où il suffit de retirer la couche de surface non compactée et de la remplacer par du nouveau terreau.

Balcon et terrasse

Les balconnières d’automne

Tout comme les plantes d’intérieur, les végétaux installés sur le balcon et la terrasse ont besoin, eux aussi, d’un petit rafraichissement en cette saison.
À l’aide du sécateur, retirez les fleurs fanées et les branches sèches ou abimées. Sur toutes les plantes installées au balcon, grattez la terre en surface du pot et remplacez-la par un terreau pour ‘plante en pot’, ou par un terreau ‘plantes fleuries’ et ‘géraniums’. C’est la dernière ligne droite avant l’hiver pour un apport d’engrais. Quelle que soit la forme de l’engrais utilisé (granulés, liquide, bâtonnets), appliquez la juste dose, ni plus ni moins ! 

Vu dans la vidéo de septembre … Fleurir les balcons en septembre !

Il n’y a pas que le printemps dans la vie ! Septembre est aussi une belle saison pour se rendre dans les jardineries ou chez les producteurs. De nombreuses fleurs sont disponibles à la vente pour magnifier votre balcon. C’est le cas des Asters, ces vivaces aux coloris bleus ou pourpres. Les Cyclamens sont aussi de saison, avec une beaucoup de variétés de fleurs. Pour apporter une touche graphique à vos compositions, les Graminées sont vos alliées. Avec un peu de patience, les Pensées et Primevères vont bientôt rejoindre les rayons… Si ce n’est pas déjà le cas !


Rosiers

Remplacement !

Après l’été, les roses sont souvent fanées et de grandes tiges déséquilibrent la plante. Votre première mission sera de tailler ces arbustes pour remettre un peu d’ordre dans la roseraie. Et pourquoi ne pas optimiser ce petit tour d’horizon en inspectant chaque plant afin de déterminer s’il sera encore en état l’an prochain ? Trop vieux ou trop jeunes, les plus sensibles d’entre eux donnent de nombreux signes de faiblesses après l’été (branches sèches, feuillage malade, peu de fleurs…). Il est peut-être temps de les remplacer ? C’est un fait, les rosiers peuvent vivre environ 25 ans, en moyenne. Certes, on leur souhaite une vie plus longue, bien sûr, mais s’il faut remplacer, c’est alors à vous d’intervenir. L’automne est la meilleure période pour remplacer et transplanter les rosiers.

Consultez notre fiche-conseil sur le rosier

Potager

L’avenir en hydroponie ?

La culture hors sol, vous connaissez ? C’est le cas de l’hydroponie. La plante est cultivée dans de l’eau dans laquelle un substrat nourrissant est ajouté. Pas de terre, pas de jardin, juste un réservoir qui fonctionne en circuit fermé et des alvéoles où l’on dépose une graine qui va se développer. Le grand avantage de cette nouvelle technique, c’est une utilisation bien moindre en eau. En effet, l’hydroponie permet une économie de près de 80% d’eau par rapport à une culture en pleine terre. Autre avantage non négligeable : pas de désherbage, pas de corvée d’arrosage, et des récoltes abondantes… Toutes les conditions climatiques et techniques sont réunies pour voir se développer un tel procédé !

Vu dans la vidéo de septembre … Nouveaux semis

Il y a de la place dans le jardin. Vous avez récolté et retiré les plantes sèches ou en fin de vie, il est donc temps de semer à nouveau. Un sol doit toujours rester couvert, c’est important pour la protection de la vie du sol et pour son équilibre. Vous pouvez semer des ‘plantes dites engrais verts’ comme la Moutarde, la Phacélie, la Luzerne, le Trèfle… Il suffira de les laisser se développer pour les incorporer dans le sol au printemps. Sinon, il est encore possible de semer des légumes d’hiver pour une récolte de fin de saison. Les légumes à cycle court comme les Epinards, les Mâches, les Radis noirs ou roses sont tous indiqués pour la période, et si l’été indien est de la partie, vous pourrez encore faire de très belles récoltes automnales.


Fruitier

Une ruche au jardin

La ruche est un complément original du jardin. Il n’est plus à prouver l’importance des abeilles dans leur rôle de pollinisateur assurant la production des nos fruits et de nos légumes. Et si vous vous êtes lancés dans la gestion d’un rucher, c’est encore le moment de récolter le miel… Votre miel, le meilleur de tous ! 
La saison estivale se termine et les abeilles vont tranquillement rentrer en hivernage. Mais au printemps prochain, dès que la température sera supérieure à 12 degrés, les abeilles seront à nouveau de retour dans nos espaces de vie extérieure pour reprendre leur rôle. Les abeilles sont un atout incontestable des jardins et des vergers… Et si vous commenciez à réfléchir à l’installation d’une ruche l’an prochain, ça vous tente ?

Vu dans la vidéo de septembre … Fruits tombés ?

Les fruits tombent au sol avant d’être mûrs ? Il y a plusieurs raisons à cela ! D’abord, il y a le manque d’eau : un été chaud et caniculaire peut provoquer la chute des fruits avant leur arrivée à maturité. Ensuite, il y a l’abondance de fruits : un arbre fournit la sève pour nourrir ses fruits, mais s’ils sont trop nombreux, une sélection naturelle fera tomber les plus chétifs. Et puis, il y a les insectes ravageurs : ces mouches ou ces papillons adultes qui vont pondre leurs œufs dans le fruit à peine démarré, c’est-à-dire au début du printemps. Une fois le vers dans le fruit, pas moyen de le retirer. C’est donc au moment de la floraison de l’arbre qu’il faut agir, en installant, par exemple, des pièges à phéromones adaptés aux fruitiers. Dans tous les cas, ne laissez pas les fruits véreux sous l’arbre, il est préférable de les ramasser et les mettre au pourrissoir, et non pas au compost. 


Découvrez les maladies des arbres fruitiers et comment les combattre ! 


Vivaces et Fleurs

Grand nettoyage… D’automne !

Ah les fleurs, pour continuer à en profiter encore un peu, c’est en septembre qu’il faut les bichonner, couper les paries sèches, gratter le sol, ajouter une dernière dose d’engrais. Les vivaces à floraison printanière ont perdu de leur superbe, mais n’oubliez pas que dans quelques mois, juste après les mois d’hiver, elles seront à nouveau là pour apporter les premières couleurs au jardin… À condition d’en prendre soin, et c’est maintenant, en septembre !

Découvrir la vidéo...

Découvrez le reste de nos vidéos du Calendrier du jardinier sur YouTube plein de trucs et astuces pour ceux qui ont ou pas la main verte !

Et l'ensemble de nos articles sur le calendrier du jardinier...

Autres actualités