Actualités

Il y a le ciel, le soleil… Et le jardin ! - Le Calendrier du Jardinier - Juin

On connaissait le dicton « En mai fais ce qu’il te plaît », mais en juin, c’est encore un cran au-dessus ! Alors profitons-en… Entre les récoltes et les arrosages, la vie s’écoule doucement dans notre espace de vie extérieure, au balcon, à la terrasse et au jardin.

Vous êtes prêts ? En route pour un petit tour d’horizon des actions à mener !

Plante d’intérieur

A la lumière
La croissance des plantes augmente en fonction de la lumière. Plus la lumière du jour est importante et plus nos plantes poussent. C’est le cas en été avec près de 16 heures de lumière contre à peine 8 heures de nuit. Cette activité implique une surveillance accrue de l’arrosage, suivez bien vo sujets !

Avec de la nourriture bien-sûr !
Ce regain d’activité qui ne s’atténuera qu’en fin d’été avec la réduction des heures de lumière, implique un suivi régulier de nos plantes d’intérieur. Grattez chaque semaine le terreau en surface pour faciliter la pénétration de l’eau d’arrosage et des engrais que vous ajouterez en fonction des besoins. Ils existent sous différentes formes, du liquide, en granulés, des bâtonnets…

Balcon et terrasse

Arrosage du soir ?
Chez les jardiniers professionnels, le débat fait débat : faut-il arroser le matin ou le soir ? Grande question ? ! Les partisans du soir indiquent que l’eau restera plus longtemps dans le pot avec la fraicheur de la nuit et l’absence de soleil. 

Ou… arrosage du matin ?
Les partisans de l’arrosage du matin annoncent que l’humidité ambiante qui se dépose naturellement sur les feuilles s’évaporera plus rapidement dans la journée sans risquer de développer des champignons microscopiques qui endommagent la plante… Dans tous les cas, n’arrosez pas en pleine chaleur, plus de 60% de l’eau versée disparait par évaporation… Dommage !

Du monde au balcon !
Et si vous avez oublié de remplir vos balconnières et fleurir vos rebords de fenêtre le mois dernier, pas de panique, il reste du choix dans les magasins et chez les producteurs. Vous pouvez même semer des prairies fleuries. Il suffit d’une balconnière remplie de terreau, de semer vos graines et en 2 mois à peine, votre prairie sera fleurie en pot !

Rosier

C’est le bouquet
Cueillir les fleurs sur un rosier, c’est une bonne idée pour créer un bouquet, mais c’est aussi une méthode efficace pour inciter la plante à refleurir. Les rosiers appelés « remontants », ont une deuxième montée de sève dans la saison. En coupant les premières fleurs, vous provoquez ainsi la seconde floraison. Faites-vous plaisir tout en faisant du bien à votre végétal !

L’eau et les rosiers ?
Lorsqu’ils sont en terre, les rosiers font « descendre » leurs racines à une profondeur de plus d’un mètre pour aller chercher l’eau nécessaire pendant l’été. Mais en pot, les racines sont limitées par la profondeur du contenant. Il convient donc de faire un apport d’eau le plus régulièrement possible. Par temps de canicule, le paillage de la surface du pot des rosiers est indispensable.

Potager

Tomates et gourmands
Le long de la tige principale des pieds de tomate, à l’aisselle des feuilles, apparaissent souvent de nouvelles tiges. Ces tiges sont appelées des « gourmands » qui ralentissent le développement et la formation des fruits. Il faut donc les enlever pour favoriser la récolte. 
Pour les retirer facilement sans abimer la tige, pincer les gourmands entre le pouce et l’index.

Tomate-cerise
Sur les pieds de tomate-cerises, inutile de vous préoccuper des gourmands. Vous pouvez laisser la plante se développer à sa guise, les petits fruits se développeront avec ou sans gourmands. Bon, par contre, pour les cuisiner en tomates farcies, ce n’est pas l’idéal… A vous de voir !

Mildiou
Le mildiou est un champignon microscopique qui s’attaque aux plants de tomate. Les spores de ce champignon sont particulièrement volatiles et se déplacent avec l’eau d’arrosage, l’eau de pluie et l’humidité. Dans les régions les plus humides, la culture en serre permet de diminuer l’impact du mildiou et de protéger le développement des tomates !

En préventif
La bouillie bordelaise est un fongicide (lutte contre les champignons) qui permet de prévenir des attaques du mildiou. Pour limiter ce problème, une application régulière, tous les 15 jours est une méthode avérée. Ne pulvérisez pas la bouillie en période pluvieuse, respectez bien les consignes indiquées sur l’emballage.

Fruitier

Les vers des fruits
Si vous avez planté des arbres fruitiers ou des petits-fruits à l’automne dernier ou au printemps, quelques soins sont à prévoir pour aider ces jeunes sujets à bien se développer. Nettoyez le pied des plantes, retirez les herbes indésirables. Paillez autour du tronc avec un paillage végétal comme la paillette de lin ou de chanvre, il faut au moins 7 centimètres d’épaisseur. Arrosez le soir en cas de fortes chaleurs.

Pièges
Sur les pommiers ou poiriers, le carpocapse prépare ses méfaits… Ce papillon (Cydia pomonella) va pondre ses œufs en mai et juin, et ses larves vont grandir dans les fruits. Pour limiter sa présence, installez des pièges à phéromones sans oublier de recharger régulièrement la capsule. Les phéromones vont piéger les mâles et ainsi limiter le développement du parasite.

Vivaces et Fleurs

Pucerons
Les pucerons sont présents sur presque toutes les plantes. Ils peuvent avoir différents coloris : vert, noir, jaune, brun… Les pucerons sont des insectes qui sucent la sève des plantes ce qui fait jaunir leur feuillage. Les bestioles se cachent souvent sous les feuilles et il faut un œil « exercé » pour les observer. Pour une lutte naturelle, privilégiez la présence des auxiliaires comme les coccinelles, les chrysopes, les syrphes… Et si besoin, utilisez un produit adapté !

Arbuste d’ornement

Petits hortensias…
En juin, c’est le moment de bouturer les hortensias. Choisissez une branche latérale ne portant pas de fleurs. Coupez cette branche de 20 centimètres environ en dessous d’une feuille. Enlevez les feuilles et n’en laissez que 2 au sommet. Trempez l’autre extrémité dans un produit favorisant le développement des racines et piquez la bouture dans un godet rempli de terreau semis. N’oubliez pas d’arroser !

Découvrir la vidéo...

 

Découvrez le reste de nos vidéos du Calendrier du jardinier sur youtube pleins de trucs et astuces pour ceux qui ont ou pas la main verte !

Et l'ensemble de nos articles sur le calendrier du jardinier...

 

Autres actualités