Diagnosis card

Fiche diagnostic

La Fumagine

La fumagine est un champignon qui se développe principalement sur les feuilles des végétaux. L’apparition et le développement de cette maladie est favorisé par la présence d’insectes piqueurs-suceurs.

Symptômes et dégâts

Principalement présent sur les tiges et les feuilles de végétaux, la fumagine se développe après l’attaque(s) d’insectes piqueurs-suceurs (se nourrissant de la sève des plantes : cochenilles, pucerons, aleurodes, psylles, cicadelles, etc.), et déposant du miellat. La suie noirâtre et parfois collante se déposant n’est qu’un symptôme secondaire : un indicateur de la présence (ou de la présence ancienne) d’insectes sur la plante. Le champignon en lui-même, s’il est inesthétique sur les plantes ne met pas en danger les végétaux. Il se développe rapidement si les conditions météorologiques sont optimales : sec et chaud. Le ralentissement de la croissance n’est pas lié directement au champignon mais aux insectes qui se sont délecté de la plante.On retrouve la fumagine sur presque tous les végétaux : citronnier, rhododendron, rosier, camélia, laurier-rose, etc.  

Mesures de prophylaxie  

- Favoriser l’installation des auxiliaires du jardin, afin de se délecter des insectes étant à l’origine de la fumagine. Il vous est possible par exemple d’installer un hôtel à insectes.

- Dénicher les insectes sur toutes les surfaces de la plante : examiner les tiges, le dessous des feuilles, des fleurs, etc.  

Méthode biologique

Pour éviter que le champignon n’étouffe la feuille et que la plante ne jaunisse, il est important de gratter la croute de suie noire, afin de permettre à la feuille de « respirer ».

Méthode culturale

Afin d’éviter l’installation des insectes piqueurs-suceurs (et par effet secondaire, la prolifération de la fumagine), il est important de pratiquer la rotation des cultures.

Lutte chimique

Avant d’utiliser un produit fongicide (contre le champignon), il est important de déterminer la raison pour laquelle le champignon apparait et ainsi de traquer les insectes qui en sont à l’origine. Il vous est possible, en cas de forte infestation d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Si le problème persiste et que vous ne voyez pas d’insecte (l’attaque est « passée », les insectes sont ainsi partis), il vous est possible également d’utiliser un produit fongicide, homologué et autorisé, portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardin ».Quoi qu’il en soit, renseignez-vous auprès d’un conseiller certifié, dans un magasin spécialisé.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées